LE MONDE APRES LE CORONAVIRUS

Yuval Noah Harari et Jared Diamond (voir en fin d’article) font partie des donneurs d’alerte de haut niveau, écrivains, historiens et/ou scientifiques (dont notre ami et adhérent Laurent Testot*) qui publient depuis de nombreuses années des mises en garde contre les conséquences de l’anthropocène.Collapsus

*Dernière publication : COLLAPSUS – Février 2020 – Albin Michel

Extraits d’un article publié le 20 mars dans le Financial Times, par l’historien Yuval Noah Harari, célèbre -entre autres- pour son ouvrage Sapiens : Une brève histoire de l’humanité.

N’hésitez pas à le lire dans son intégralité

Le monde après le coronavirus _ Financial Times

En cette période de crise, nous sommes confrontés à deux choix particulièrement importants. Le premier se situe entre la surveillance totalitaire et l’autonomisation des citoyens. Le deuxième est entre l’isolement nationaliste et la solidarité mondiale. 

(…) Ces dernières années, les gouvernements et les entreprises ont utilisé des technologies de plus en plus sophistiquées pour suivre, surveiller et manipuler les gens. Pourtant, si nous n’y prenons pas garde, l’épidémie pourrait néanmoins marquer un tournant important dans l’histoire de la surveillance.

(…) La technologie de surveillance se développe à une vitesse vertigineuse et ce qui semblait il y a 10 ans de la science-fiction est aujourd’hui une vieille nouvelle.

(…) La crise des coronavirus pourrait être le point de basculement de la bataille. Car lorsque les gens ont le choix entre l’intimité et la santé, ils choisissent généralement la santé.

(…) L’épidémie de coronavirus est donc un test majeur de citoyenneté. Dans les jours à venir, chacun de nous devrait choisir de faire confiance aux données scientifiques et aux experts de la santé plutôt qu’aux théories du complot infondées et aux politiciens égoïstes.

(…) Nous devons espérer que l’épidémie actuelle aidera l’humanité à prendre conscience du danger aigu que représente la désunion mondiale.

(…) Si nous choisissons la désunion, cela prolongera non seulement la crise, mais entraînera probablement des catastrophes encore pires à l’avenir. Si nous choisissons la solidarité mondiale, ce sera une victoire non seulement contre le coronavirus, mais contre toutes les épidémies et crises futures qui pourraient assaillir l’humanité au 21e siècle.

 

Droit d’auteur © Yuval Noah Harari 2020

Il n’est pas superflu, en ces temps de crise sanitaire, d’écouter ce qu’ont à nous dire de l’avenir ceux qui ont tenté de nous alerter dans le passé.

Jared Diamond fait partie de ceux-là. Diamond est un scientifique nord-américain, géographe et biologiste, il est l’auteur d’’’Effondrement. Comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie’’. Considéré à tort comme le premier collapsologue, il étudie les raisons qui ont conduit certaines sociétés à s’effondrer, quand d’autres ont réussi à éviter le pire. Sa parole est précieuse : il cosigne ce lundi, avec le virologue Nathan Wolfe, un article pour le site AOC : ‘’Le prochain virus’’.

Le prochain virus, disent les auteurs, c’est celui qui succèdera à coup sûr au Covid-19, si les mesures pour éviter une nouvelle pandémie ne sont pas prises, ‘’si le gouvernement chinois ne met pas un terme définitif aux marchés de ventes d’animaux sauvages pour l’alimentation et la médecine traditionnelle’’.

Cela parait simple, mais ça ne l’est pas. Certes, explique Jared Diamond, la Chine est capable (on l’a vu) d’imposer des mesures drastiques à ses ressortissants, mais ces marchés d’animaux sauvages ‘’représentent bien plus qu’un simple mets délicat pour certaines populations. Comment les Français réagiraient-ils à une demande d’interdiction du commerce du fromage ou du vin rouge si l’on venait à découvrir que ces deux produits provoquaient régulièrement des épidémies ?’’

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.