PUTAIN DE FACTEUR HUMAIN

Le PFH (Putain de Facteur Humain – voir video) est en passe de devenir une expression usuelle. Venue du Québec et popularisée par Hubert Reeves qui ne cesse de l’utiliser à chacune de ses interventions depuis des lustres, sa définition limpide est « C’est ce qui fait que l’on ne passe pas de ce qu’on sait à ce que cela implique »

Un article de fond publié le 20 décembre 2019 sur le site Terrestres sous titré Revue des livres, des idées et des écologies et intitulé

Les vertus climatiques de la grève générale

signé par Quentin Hardy et Pierre de Jouvancourt

s’interroge sur cette contradiction entre la prise de conscience de plus en plus généralisée de l’urgence climatique et la mise en action des moyens d’y remédier.

Cette réflexion majeure doit cependant être modérée par le constat suivant : les pays en développement tributaires des énergies fossiles et les classes défavorisées voire moyennes des pays occidentaux risquent de payer le prix fort dans cette contestation radicale de la politiques néo-libérale désormais planétaire.

L’émergence du mouvement des gilets jaunes – à l’insu de son plein gré- n’a pas fini d’avoir des répercussions…

EXTRAITS (où plane le concept de PFH…)

Nous sommes en situation de « décalage prométhéen », aurait sans doute affirmé le philosophe Günther Anders. Ce dernier, en réaction à l’avènement de la bombe atomique et de la possibilité de la fin de l’histoire qu’elle introduisait, définissait ce décalage comme l’écart entre les conséquences du progrès et nos facultés de représentation.

« […] la seule tâche morale décisive aujourd’hui, écrivait-t-il dans les années 1950, dans la mesure où tout n’est pas encore perdu, consiste à éduquer l’imagination morale7 ».

[…] Pour le dire très grossièrement, la cure de désintoxication reviendrait à deux ou trois fois les effondrements économiques les plus brutaux du XXe siècle – à la différence près, mais finalement peu rassurante, qu’un tel changement devrait s’accomplir en deux ou trois décennies.

[…] Doit-on tout espérer de l’effondrement11 ?

[…] Le véritable enjeu, et en même temps la plus grande difficulté, réside dans les modalités d’organisation et d’expérimentation collectives. Et cet enjeu concerne à la fois les collectifs écologistes mais aussi, plus généralement, les sociétés dans leur ensemble.

[…] l’heure est à la remise en question et à la transformation des pratiques militantes

[…] Or, au beau milieu de la phase ascensionnelle de ces mouvements, voici que l’actualité nous rappelle à nos fondamentaux : la grève générale.

[…] Arrêter le cours ordinaire des choses et des circulations, c’est inaugurer un autre emploi du temps

Ici on peut se souvenir de L’AN ZERO UN film visionnaire de Jacques Doillon (1973) tiré de la non-moins visionnaire BD de Gébé.

[…] Bien entendu, la puissance des syndicats, les subjectivités ouvrières, les pratiques admises dans les luttes ont beaucoup varié et l’on pourrait regretter par exemple que les mouvements de grève n’aient depuis longtemps qu’une visée défensive17.

[…] Si l’objectif premier de la grève générale n’est pas vraiment de faire décroître les émissions de CO2, elle offre une opportunité inégalée d’expérimenter collectivement le ralentissement économique.

[…] Cet aspect est d’autant plus intéressant que le sabotage ou le blocage semblent peu efficaces lorsqu’ils ne se rattachent pas à un mouvement social18.

[…] Bien plus qu’un prétendu chantage exercé sur la population, il s’agit d’affaiblir certaines cibles économiques, de favoriser des solidarités et de faire ressortir la toxicité de certaines infrastructures

[…] la démocratie ne se limite pas aux urnes ou aux arènes de délibérations institutionnelles2

[…] Quoiqu’il en soit, un futur qui soit à la fois plus émancipateur et plus écologique que notre présent est difficilement imaginable sans une reprise démocratique des infrastructures qui font fonctionner nos écologies.

TERRESTRE

Revue des livres, des idées et des écologies

NB : Il convient de remercier Sylvie Beltrami, membre de Lucytoyens et Co-présidente de l’ADENY (association partenaire) pour ses signalements d’articles (dont celui-ci) et d’infos toujours pertinents. Une contribution fidèle qui enrichit notre site. N’hésitez pas à l’imiter !

Une réflexion sur “PUTAIN DE FACTEUR HUMAIN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.