LES DECISIONS ABSURDES…

Shadoks bis

« Comment des gens rationnels, éduqués et intelligents en viennent-ils à prendre autant de décisions stupides et dangereuses ? »

Telle est la question posée par le Dr.Dominique DUPAGNE dans son intervention du 5 février dernier sur France Inter, dont la chronique « Santé polémique » conclut une fois par semaine l’émission de vulgarisation scientifique « La tête au carré » .

En moins de trois minutes, voilà le tableau parfaitement dressé (passage délectable sur le manque de prise en compte du besoin de communication…) :

Bien entendu, le débat est si vaste qu’on pourrait le voir enfoncer des portes (grandes) ouvertes, SAUF que le sociologue évoqué, Christian MOREL, est pris très au sérieux par les mêmes institutions et/ou administrations qu’il ausculte avec une acuité et une opiniâtreté salutaires à travers l’étude conduite depuis 2002 sous l’appellation « Les Décisions absurdes » (Tome I – Sociologie des erreurs radicales et persistantes) dont le tome III est paru en 2018.

Le principal intérêt de la chose étant que le chercheur suggère (dans le tome II) un certain nombre de moyens d’éviter ces « erreurs » -a minima- contre productives…

« Tous les milieux professionnels sont tentés par cette inflation des normes qui produit souvent le contraire de ce qui est recherché. »

Toute ressemblance avec les diverses palinodies auxquelles se livrent l’ANSES ou les ARS dans notre dossier comme dans tant d’autres n’est évidemment pas involontaire…

Les-decisions-absurdes-III

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.