VICTIMES DES PESTICIDES

Une mission d’audit a été menée dans le Grand Est et en Bretagne par la Direction générale Santé et Sécurité alimentaire de la Commission européenne sur la question des pesticides

PESTICIDES : AUDIT EN BRETAGNE – FRANCE 3

« C’est la première fois au niveau européen qu’une commission d’audit est missionnée, suite à une décision unanime de la commission des pétitions du Parlement européen« ,
a souligné René Louail, du comité de soutien aux victimes de pesticides. Une pétition, adressée à la commission ad-hoc du Parlement européen et lui demandant de mener une enquête sur les mesures prises par l’État français pour respecter les textes européens en la matière, avait recueilli près de 83.000 signatures fin 2016. Elle avait été lancée suite à la mise au jour en Bretagne, ces dernières années, de plusieurs cas de maladies liés aux produits phytosanitaires chez des salariés travaillant dans ce secteur.

Témoignage à l’antenne de René Louail (ex confédération paysanne) :

« On attend que les directives européennes s’appliquent, ici, en France, et que certaines entreprises soient sanctionnées. Il y a un certain nombre de dysfonctionnements qui ont impacté la vie des personnes. Et si la commission européenne ne fait pas son travail, eh bien c’est nous qui allons, en tant que collectif et en tant que syndicat des salariés, saisir le tribunal pénal. »

FRANCE 3 BRETAGNE 6 Juin 2018 – Youtube

René Louail Ex-confédération paysanne

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.