SYNTHESE REUNION PUBLIQUE 23 MARS

Sous l’intitulé « Eau-Pesticides quelles solutions ? », la réunion s’est tenue en présence de plus de 70 personnes dans la salle communale de Lucy sur Yonne limitée par sa capacité d’accueil.

Organisée par l’association LUCYTOYENS, initiatrice depuis le 2 Mars d’une pétition en cours jusqu’à la fin du mois (plus de 4800 signataires au 25 Mars), cette manifestation publique a vu son programme modifié par la présence inopinée de deux délégués de l’ARS et de la DDT, répondant inopinément à l’invitation faite pourtant de longue date.

Plaidoyer pro domo sans surprise, hormis la révélation d’un « bug » dans le dernier résultat d’analyses de l’eau de Lucy sur Yonne (…) et l’assurance que la vigilance renforcée était programmée (…)

Une réelle perturbation diversement appréciée par l’assistance et très malvenue pour les intervenants prévus au programme « officiel ». (Voir video AUXERRE TV)

LUCYTOYENS a répondu favorablement à la demande des autorités « de tutelle » y compris leur souhait de figurer en début de réunion. Un gage de bonne volonté qui restera unique dans notre démarche et ne se reproduira pas si un tel contexte devait se représenter.

Nous renvoyons au reportage d’AUXERRE TV pour la capture video de la quasi intégralité de la soirée.

Pour les grandes lignes des quatre principales interventions :

  • Philippe COLLIN, ancien porte-parole national de la Confédération paysanne et paysan bio à Blacy (89) a souligné les injonctions contradictoires adressées aux paysans et les disparités scandaleuses entre les territoires (inégalités de terrain et de contexte)
  • L’ADENY (Association de Défense de l’Environnement et la Nature) avec Sylvie BELTRAMI, a proposé un diaporama commenté sur les données actualisées des pesticides dans l’Yonne
  • Jean MASSE, agriculteur, maire de Saints en Puisaye, administrateur de la Fédération des eaux de Puisaye, qui a défendu son bilan local après une concertation de plus de 15 ans pour la réduction des intrants
  • Michel HUET, naturaliste et cinéaste, Président de l’ADCVA d’Asnières sous bois (89), qui a exposé les enjeux planétaires du gâchis des ressources fossiles par l’exemple de l’extraction industrielle et l’utilisation irresponsable des phosphates.

D’autres personnalités présentes se sont exprimées comme François MAURE, propriétaire de la Grotte de Champ retard à Coutarnoux(89), membre du PETR (Pôle d’Equilibre Territorial et Rural) de l’Avallonnais, Claude MACCHIA, maire d’Etais la Sauvin (89), toujours en situation d’interdiction de consommer l’eau du réseau public, Catherine SCHMITT, présidente de Yonne Nature Environnement-FNE, Gérard-André GAILLARD, fameux animateur de la Closerie (Etais la Sauvin) ou Etienne HENRIOT, président de la chambre d’agriculture de l’Yonne, présent depuis le début de la soirée, qui n’est intervenu qu’in extremis pour exposer les mesures préconisées, mises en place ou projetées par la profession(…). Une piste intéressante à développer : les ressources en énergies alternatives (éolien, photovoltaïque…)

Bien entendu, le public a participé activement, notamment les représentant(e)s des communes en situation de pollution : Champignelles, Massangis, Lucy sur Yonne, Brienon, Crain, etc…

Un remerciement collectif à tous les participant(e)s, en particulier aux bénévoles LUCYTOYENS

QUEL BILAN POUR CETTE PREMIERE REUNION ?

« Moins on en mettra, moins il y en aura ! »

1 – La volonté affichée de rassembler les mouvements associatifs et collectifs du département (et d’ailleurs) pour élaborer et conduire un programme d’actions (recours juridiques, base de données, informations mises à jour, évènements solidaires) et continuer à servir de relais entre le public et les institutions dépassées par les évènements.

Un tour de table est prévu prochainement à Auxerre

2- Le constat que les autorités n’ont pas la même notion du temps et du rythme que les citoyens, administrés et consommateurs. Les mises à jour des analyses, la communication des résultats, les procédures dérogatoires restent opaques, laconiques et incomplètes. Les effets cocktail (cumulatifs) des molécules et de leurs métabolites sont peu ou pas pris en compte, de même leur effets dans le temps (recul non maîtrisé).

3- Les élus, interpellés, ne sont pas seuls responsables, compte tenu du pouvoir discrétionnaire de la préfecture, (des préfectures) et d’une mentalité globale de frilosité et d’impuissance.

4 – Les syndicats des eaux sont débordés par l’afflux de communes en situation de pollution

5 – Un blocage idéologique clairement identifié. Les agriculteurs « conventionnels » sont parfaitement informés par leurs structures syndicales et consulaires. Il existe un arsenal pléthorique de mesures agro-environnementales à leur service. La modification des procédures culturales passe par une modification de la culture des acteurs.

6 – Les solutions curatives ne doivent pas prendre le pas sur les mesures préventives (protection des points de captage), sachant que le traitement des eaux par filtrage au charbon actif sont insuffisantes et que les interconnexions restent problématiques compte tenu de l’ampleur des communes touchées.

7 – L’Agence de bassin, grande absente du débat, détient une partie des moyens logistiques et financiers

8 – L’aspect environnemental (biodiversité) n’est pas suffisamment pris en compte, car les biocides, s’ils ne sont pas d’ordre immédiatement létal pour la santé humaine, restent destructeurs de la faune et de la flore.

Cet élément fondamental devrait aboutir à une plus large mobilisation de la part des citoyens.

9 – La pollution aux pesticides est en constante progression, le volume d’intrants également, malgré les prévisions du PLAN ECOPHYTO 1 (Grenelle de l’Environnement) depuis 2008.

Le plan Ecophyto 2 vise une baisse de 25 % en 2020, et de 50 % en 2025. On en est loin, très loin, très très loin…

10 – L’étendue des dégâts ne s’arrête pas aux limites du (des) département(s). C’est la France entière qui est impactée. Pour en rester à notre pays…

Une réflexion sur “SYNTHESE REUNION PUBLIQUE 23 MARS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.